2.8 bourse_250x250_décembre



2.14 bourse_728x90_décembre


Analyse fondamentale

Avant tout investissement boursier, afin de réaliser la meilleure transaction possible et d’obtenir une performance optimale du placement réalisé, il s’avère être nécessaire de procéder à une étude minutieuse de l’opération envisagée. Les spécialistes des marchés financiers ont ainsi développé plusieurs méthodes dans cet objectif, au premier rang desquelles figure l’analyse technique, basée sur l’interprétation des représentations graphiques de différentes données représentant les performances de chaque titre, et l’analyse fondamentale, s’appuyant, quant à elle, sur une étude approfondie de la société concernée et de son secteur d’activité. Nécessitant de réunir un grand nombre d’informations, l’ensemble de ces dispositifs sont restés, jusqu’au développement des nouvelles technologies, inaccessibles pour la majorité des investisseurs particuliers, qui peuvent désormais y accéder facilement et profiter de l’éclairage de spécialistes pour effectuer le meilleur choix au moment opportun.

Se démarquant de l’analyse technique par la prise en compte d’éléments objectifs, tels que l’étude détaillée des bilans financiers de l’entreprise et de ses comptes de résultats, ainsi que celle de son degré d’adaptation à son secteur d’activité, pouvant même aller jusqu’à évaluer la qualité du personnel qu’elle emploie, l’analyse fondamentale repose sur une évaluation précise de la société émettrice et de son marché. Pour parvenir à cet objectif, cette méthode se décompose donc en deux parties distinctes, consistant pour la première dans l’examen de l’entreprise en tant qu’entité isolée, selon une approche purement comptable et financière, pour s’intéresser ensuite à l’ensemble du marché dans lequel celle-ci évolue.

Dans le cadre de l’analyse fondamentale, l’investisseur est donc amené à se poser différentes questions liées au secteur d’activité de la société et, notamment, aux principales caractéristiques de celui-ci, à savoir s’il obéit à des variations cycliques ou encore si son développement est influencé par d’autres domaines. Il convient ensuite d’en examiner les perspectives d’évolution ainsi que son organisation, ou encore s’il connaît une forte concurrence ou non, et enfin le degré d’investissement nécessaire pour s’assurer d’une bonne présence sur celui-ci. Une fois l’ensemble de ces points éclaircis, l’investisseur peut bénéficier d’une connaissance suffisante du secteur économique étudié pour juger du placement de l’entreprise dans son secteur d’activité et ainsi déterminer dans quelle mesure celle-ci représente un risque pour l’investissement envisagé.

Faisant intervenir un nombre important de connaissances dans des spécialités diverses, l’analyse fondamentale requiert une grande compréhension de l’ensemble des éléments composant un secteur d’activité, rendant l’étude de plusieurs d’entre eux particulièrement difficile, c’est pourquoi bien souvent les analystes fondamentaux ne se consacrent qu’à un seul domaine et parfois même à une seule entreprise, leur permettant ainsi d’acquérir le degré d’expertise nécessaire à la formulation de conseils performants, afin que les investisseurs disposent d’indicateurs précis et fiables pour réaliser leurs transactions, en toute connaissance de cause.

Autrefois réservée, du fait de son coût, à une certaine catégorie d’investisseurs, l’analyse fondamentale, grâce au développement des nouvelles technologies de l’information et à l’apparition des courtiers en ligne, tend de plus en plus à se démocratiser, permettant ainsi à une large population de bénéficier des éclairages fournis par ce type d’études, leur offrant ainsi la possibilité d’effectuer de meilleurs placements.